top of page

Trélazé. Une fresque pour resserrer les liens dans la classe


Laurent Ayrault, le principal du collège Jean-Rostand à Trélazé, et Alain Venant, le directeur de la Section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa), rivalisent d’adjectifs élogieux pour définir l’action achevée, qu’ils expliquent à différents représentants impliqués à Trélazé dans le dispositif Cité éducative.


Là, devant des parents d’élèves, le maire Lamine Naham et son adjointe à l’éducation Véronique Pineau, le conseiller départemental Grégory Blanc, la direction montre une longue fresque peinte sur le mur d’entrée de l’établissement scolaire. L’objectif n’est pas d’attribuer une note technique d’art plastique. « Nous cherchions une solution pour que la classe forme véritablement un groupe et non pas une quinzaine d’individualités​, explique Alain Venant. La crise sanitaire imposant l’école en distanciel a posé des problèmes. Ces élèves de Segpa avaient perdu l’habitude de faire groupe, de travailler en commun. L’idée de « redevenir » élève après le Covid était compliquée pour eux ​ ».


Lire la suite ici.

bottom of page